Église

L’église de Miannay hier

L’église de Miannay (avant 1940), construite en 1518, est dédiée à Saint-Pierre; mais deux autres, l’une dédiée à saint Denis, l’autre à sainte Marguerite, -renseignements locaux-, ont existé, la première, dit-on, sur l’ancienne route dans une masure appartenant à la veuve Quennehen Jonathas, la seconde dans un terrain appartenant au sieur Bataille (Théodore), sur le versant de la côte qui descend d’Abbeville à Miannay. C’est dans ce terrain même, autour de l’ancienne chapelle, que se trouve le cimetière dit mérovingien. -Un cimetière entourait aussi l’église dédiée à saint-Denis.

L’église survivante se compose d’un clocher quadrangulaire en pierres, couvert en ardoises, d’une nef très basse en pierres couverte en tuiles, et d’un choeur très haut en pierres, aussi couvert en ardoises; le choeur est éclairé par de grandes fenêtres à ogives, garnies de meneaux.- En dehors, sur le mur, sont sculptées des armoiries.

La cure était à la collation de l’abbaye de Saint-Valéry.

La chapelle de Sainte-Marguerite (de quel lieu?), l’abbaye de Saint-Valéry, les chartreux d’Abbeville, la cure de Miannay possédaient des terres sur le terroi de Miannay.

M.Flet, desservant de Miannay-Lambercourt, envoya, vers 1844, les renseignements suivants:

“Cette église a appartenu, dit-on, aux moines de l’abbaye de Saint-Valéry; elle était autrefois beaucoup plus grande qu’elle n’est aujourd’hui. On voit encore la place qu’occupait l’ancienne église; elle se trouvait au milieu du village et avait saint-Denis pour patron. L’église actuelle est dédiée à saint-Pierre. Elle offre peu de parties anciennes à l’extérieur. on remarque seulement quelques débris de corniche sur lesquels sont sculptés des feuillages et des animaux monstrueux. Les fenêtres se terminent en ogive, à l’intérieur; elles étaient ornées de verres peints, dans l’origine, et l’on y voit encore deux personnages qui jouent d’un instrument semblable à une guitare. Ces personnages sont sur un fond d’architecture d’un assez bel effet.

Une pierre sépulcrale, en marbre de Boulogne, nous présente la figure d’un gentilhomme dans le costume de son temps…”.

(…)

Par l’église qui dépendait, comme nous l’avons dit, de Saint-Valery, s’explique le nom de rue de l’abbaye, que porte la voie qui conduit au lieu saint. On croit dans le pays que cette église dépendait du prieuré de St-Pierre d’Abbeville, d’où le patron, disent les habitants, et le nom de fonds St-Pierre aussi à un lieu près de la rue de l’abbaye.

dans “Moyenneville Miannay et leurs alentours“, histoire et archéologie par Ernest Prarond, édition la Vague verte.

 

 

L’église aujourd’hui

L’Église Saint-Pierre a été bombardée en 1940, elle a été reconstruite en 1961-1962, dans un style moderne, avec un campanile ( tour qui habrite les cloches) distinct de la nef.

 

 

 

.